Tuto 3

Illusion d’optique au crayon

Résultat final
Pour me faciliter la tâche, je prends une photo de mon sujet.
Avec mon smartphone, je transforme la photo en noir et blanc, j’accentue légèrement la luminosité et le contraste. N’hésitez pas imprimer cette photo.
Je vous conseille de commencer avec un sujet de forme simple. Si vous choisissez un fruit, favorisez les fruits de forme sphérique, pour les autres sujets, pensez à une boîte, un crayon,…toujours de forme simple.
Tracez la forme géométrique dans laquelle le sujet va s’insérer, avec un trait extrêmement léger. La pomme s’insère dans un rectangle presque carré.
Tracez grossièrement la forme de la pomme. Attention tous les traits de crayon doivent être très légers afin de vous permettre de les effacer aisément par la suite.
Gommez les traits inutiles et précisez la forme du sujet. Le trait reste très léger! N’oubliez pas « Le crayon caresse le papier pour ne pas le griffer »
Avec un mouvement circulaire, laissez glisser la mine de crayon sur toute la surface de la pomme. Comme votre trait est très léger, vous gommerez par la suite les parties « blanches » de la pomme. Pour les parties plus foncées (c’est une sphère, les contours seront d’office plus foncés) repassez plusieurs fois sur ces zones, ce seront les superpositions de couches de gris qui fonceront le papier. Vous pouvez exercer un légère pression sur les zones foncées mais vous ne devez jamais griffer ou enfoncer la surface du papier.
N’hésitez pas à tourner la feuille pour éviter de frotter avec la paume de main les espaces déjà ombrés.
Commencez à ombrer les zones plus foncées en regardant sur le modèle.
Avec un petit morceau de gomme préalablement coupé pour avoir des bords francs, effacez les zones claires (les reflets, la brillance). Exagérez légèrement ces espaces, quitte à revenir ombrer plus précisément par la suite, la pointe du crayon est plus précise que la gomme même coupée.
Poursuivez l’ombrage de la pomme et y ajoutant des détails, tâches, ombres,…
Tracez une ellipse quelques centimètres en dessous de la pomme. Ce sera l’ombre portée de cette pomme qui semblera être en suspension.
Noircissez l’ombre portée avec la même technique que la pomme: des petits mouvements circulaires réguliers. Selon que vous êtes droitier ou gaucher, tournez votre feuille afin de ne pas frotter avec votre poignet l’ombrage de la pomme. Les gauchers le font assez par habitude pour ne pas emporter l’encre de l’écriture…Allez les droitiers, pensez comme un gaucher 😉
Éloignez-vous de votre dessin, plissez les yeux afin de mieux cerner les ombres et lumières de votre dessin. Corrigez si nécessaire pour donner un maximum de volume à votre sujet.
Tracez une ligne horizontale +/- à la hauteur de la moitié de la pomme et de part et d’autre de la pomme (pas à l’intérieur de la pomme).
Mesurez à partir du bord: 3 cm. De part et d’autre.
Tracez une ligne à partir des 3 cm sur la ligne horizontale jusqu’au bord inférieur de la feuille. De part et d’autre également.
Découpez en suivant les lignes droites.
Ensuite découpez les contours supérieurs de la pomme. Uniquement ce qui se trouve au-dessus de la ligne horizontale. Repassez la gomme sur les parties blanches qui auraient été salies,ajoutez encore un peu d’ombre par-ci, par-là. Ajustez la forme (les contours) de la pomme à la découpe.
Et voilà le résultat final 🙂
Le découpage de la feuille en perspective donne cet effet d’optique

Bon amusement !